Le V8 que Benelli n'a jamais construit mais fondu !

Dernière modification le 02/08/2015

Une petite étude sur le sujet aprés avoir lu voire même dévoré l'article de Moto légende N° 266 d'avril 2015 (une des meilleures revue du genre). C'est exactement le genre de truc qui me plait "un moteur qui n'a pas existé". Je ne vais pas plagier l'article, vous pouvez toujours l'acheter en kiosque ou sur internet ce numéro non ? J'ai découvert dans mes recherches un monde de passionnés de cette marque à traver le forum Benelli et des gens qui connaissent le monde des années 70 comme leurs poches.

La petit histoire simplifiée est une photo prise par Jarno Saarinen lui même lors d'une visite en Italie en 72, cette photo apparait dans une revue puis plus rien...... jusqu'en 2013 ou un passionné retrouve les carters de ce moteur (il y a deux moteurs) un peu par hasard. L'histoire est belle et les fonderies aussi, alors ! Que faire sinon refaire à minima les carters et peut-être plus si j'ai de la chance et ....ben .......... j'ai eu de la chance.

Alors il vas me falloir scruter les éléments à ma disposition:
  • Diverses photos: d'origines diverses: Jarno Saarinen himself et Jean  Huppert que je remercie ainsi que Pierre Bontemps de moto légende pour ses pistes .
  • Un plan latéral  de Jean Huppert  pris sur le site (merci à lui) mais peut-être  avec un chouia de perspective une autre version grand format fournie par Jean m'a permis de faire encore plus précis.
  •  Bref des éléments certes assez précis mais ne permettant pas l'absolu c'est à dire le parfait.
  • Le résultat sera conforme à une analyse le plus précise possible mais relative à la limite de mes visions.
Je suis quand même surpris de la compacité de ce moteur qui devait malgré sa compléxité être assez léger pour espérer concourir en grand prix. Preuve que les ingénieurs de cette époque avait non seulement beaucoup d'imagination mais aussi les moyens d'oeuvrer  pour une construction de ce type.

Le but étant de:

Voici le "seul" plan existant qui va me permettre de dimensionner le moteur il m'a été fourni par un membre du forum Benelli que je remercie.

dessin

Merci à Jean Huppert alias JH42 et les membres du forum:
http://www.benelliforumfrance.com

1: On commence donc par ça:

Le principe est assez simple, trouver une référence plausible pour commencer: Cette référence je l'ai trouvé dans le pignon de sortie de boite que j'ai imaginé être au pas de 12,7 (1/2 pouces) ce qui semble possible pour la cylindrée et l'époque. A partir de là redimensionner le dessin pour qu'il soit à la bonne échelle dans un fond SW en transparence puis prendre les mesures.

Voici ce que cela donne en résumé pour trouver les angles et les côtes: Et bien sur ce n'est qu'un début car certaines côtes seront aussi prisent sur ce plan latéral et le reste je dois le trouver en comparant les photos et les rapports volumique de celles-ci !

Certaines questions se posent donc à moi car si la mesure relevée par Jean Huppert concernant l'alésage est juste, les mesures de diamètre des carburateurs du plan sont complétement fausses. J'ai mesuré 28mm de diamètre extérieur pour les carbus ce qui laisse penser qu'il doivent être de 25 ou 26mm de passage quant le Guzzi V8 cubant 500cc avait des carbus de 20mm bien plus compatible par rapport à sa cylindrée unitaire 500/8 =62,50cc  ce qui confirme mon idée de départ "un plus gros moteur" !!!!!. Alors intox ou réalité ? Vas savoir.

proto

Sur cette image on constate que le puit de distribution est centré entre les cylindres avant et aussi avec les cylindres arrières qui sont en décalage vers l'extérieur du moteur. Le bloc arrière est donc plus large que l'avant. Ce décalage est logique puisque les bielles avants et arrières sont raccordées aux même maneton du vilebrequin. Il me reste à définir quel est ce décalage afin de commencer à dessiner ce bloc. Positionner cette photo en fond SW et la redimensionner comme avec le plan précédent. J'ai trouvé 14mm ce qui me semble beaucoup pour un alésage aussi petit (théorie du complot ou pas on ne me convraincra pas que c'est juste un 250).

cylindre

Si on regarde attentivement le bloc assemblé ici: il est évident que le choix d'un arbre intermédiaire de transmission (N°2 sur la photo) avait été envisagé par Benelli. C'est une vue intéressante qui permet de bien valider "approximativement" pas mal de dimensions ! Le "Sabot" à huile est lui aussi avec le plan latéral un bon indice dimensionnel à exploiter. Il me manque la largeur du plan de joint de tout ça mais mon imagination fera surement le reste. Le N°4 étant l'arbre secondaire, le N°3 l'arbre primaire, et, le N°1 l'axe de vilo.

carters

Quant au coté gauche du carter visible il laisse peu de doute sur les alésages prévus dans le carter moteur.
etude


Voici le premier projet de carter selon le plan latéral (je sais c'est pas bien beau, voire pas beau du tout mais c'est pour vous maintenir un peu en haleine), je vais le créer par tranches successives pour pouvoir valider sur les photos les perpectives disponibles. J'ai positionné le pignon de SDB juste pour me faire une idée et le carter de la boite extractible est déja bien avancé. Ce bloc d'ébauche ne me sert qu'a dimensionner latéralement le carter, la version finale 3D lissée sera bien différente.

carter

Prochaine étape car l'étude est parrallèle à la réalisation, utiliser les photos "vue de dessus en perspectice" pour prévisualiser ma réalisation dans la même situation et comparer les "tranches à réaliser". Voici la vue disponible (la plus pratique) pour analyser la largeur du carter et sa position droite/gauche. Chaque tranche avec ses spécificitées sont mesurées pour analyser le résultat. Il me faut remettre mon bloc cylindre dans les même conditions pour pouvoir visualiser le résultat. C'est contraignant et long car sujet à diverses vues latérales qui se contredises parfois visuellement.

vue dessus

Bon il me faut à présent visualiser le volume global du moteur alors j'ai bien attaqué le "Bac à huile" du bestiau. J'ai attaqué quelques finitions comme les petits carters d'extrémité du vilo et d'arbre intermédiaire. Je me disperse un peu ! Mais ça avance gentiment.
Et je suis toujours "pratiquement" conforme au plan latéral à quelques détails prés, comme les échappements arrières que je vais reprendre et la commande de sélecteur faite...... comme ça  pour voir !

coté

A ce stade je me pose toujours des questions sur plusieurs points du plan latéral (et ceci bien sur depuis le début):

question

Bon j'avance un peu, vue sur le carter moteur toujours en état d'avancement (à comparer aux photos parues de celui-ci) !
   
v8v8


Bon je ne peut continuer l'étude sans préciser que à ce stade Jean Huppert m'a proposé de contacter quelques-un de ses amis pour avoir un "autre oeil" sur ceci.
Expérience intéressante et contacts amicaux et intéressants pour le projet avec des gens connaisseurs et donnant volontier leur avis (trop volontier d'ailleurs).
Le projet final je le leur dédie car ils l'on bien mérités.

Pour la réalisation définitive il faut donc aller ici.


En cours