Maj: 01/06/2017


Epoque Verte et première routière (13/19 ans).

En 1974 j'ai 13 ans et mon frére 21, il s'offre un Montesa cota 123 pour faire du trial avec sa bande de copains de l'époque.

Bien sur j'apprendrai à conduire avec cette machine et tout les 50 CC (Testi, Malaguti, Derbi, etc.) qui me tombe sous les pattes.
Moi je roule en 'M' ou 'Bleue' les connaisseurs comprendront.
Pas de photos de mes machine vous auriez rigoler, peinture drapeau américain, selle à dosseret, carbu 19 Gurtner, commandes reculées, petits guidons bracelet, freins au pied, j'ai même eu un sidecar  mécano-soudé qui à tenu le coup trés longtemps. Malgrés les différent(e)s passager(e)s.


cota123

Plus tard ce sera le Sherpa 325 toujours achetée par mon frêre qui me servira d'écolage.
Pendant les vacances je le prend même l'aprés midi et traverse la nationale 10 pour faire du trial dans les bois prés de chez moi (sous l'oeil amusé du voisin gendarme du dessous: Les temps changent).

 

sherpa325

Toujours pas le permis lorsque mon frêre devient Kawasakiste avec cette 400KZ bicylindre et peut-être 40CV qui me permettra de tester la conduite d'un engin de 220Kg soit 4 fois mon poids de l'époque . Là j'avoue avoir roulé sur la route avec, mais loin des automobiles: autres temps, autres moeurs.

 

kz400

Plus tard il prendra un BM 75/6 comme celui ci-dessous. Ce seront mes premières expériences de ce flat-Twin et les premiers rétrogradages délicats avec le pont qui décharge la roue arriére et le contre couple qui couche la machine. Toute une époque.

Et 1979 et peut-être 6 heures de cours grand max "sur Honda 250CB" plus tard, et, c'est le jour du permis. Mon frére m'amène sur sa BM. Nous partons de la patinoire d'Anglet et 5mn aprés mon examinateur ne me parle plus à la "Radio" (pour les connaisseurs la radio c'était un gros haut-parleur fixé sur le réservoir mais qui ne permettait pas de répondre) donc: plus d'info.  Je m'immobilise, je patiente et puis, 15mn plus tard je vois et j'entend la voiture de l'examinateur (on rentre). OK je stationne et !!!!! 5mn aprés le papier rose en poche je monte au guidon de la moto de mon frêre qui s'assied derrière et sous le regard médusé de l'examinateur "nous partons".

C'était ça aussi les années 70'.


bm

N°1: YAMAHA 500 XS

Ma première moto achetée en 1979 et remplacée l'année d'aprés par le 500 SR modéle 1980.
220 Ko 50Cv et un vrai moteur "DOHC" soit double arbres à came en tête avec (hé oui) 4 soupapes par cylindre.
Quelques dizaines de milliers de kilométres aprés et avec quelques 8 soupapes grillées...sur huit. Mais c'est une autre histoire.


xs500

Beaucoup de souvenirs dont 40 jours d'hopital à cause d'un breton qui ne regarde pas dans son rétro !
 

N°2: SR500 de YAMAHA (1ere)


En 1980 je me remet de mon accident avec mon XS et je touche un petit paquet d'argent de l'assurance pour les préjudices subis: 18.000 Frs de l'époque (2.700€) vas acheter une moto neuve avec ça maintenant (inflation quand tu nous tiens). Aprés ma convalescence j'hésite alors entre deux machines dont on parle dans le milieu moto et toujours de chez Yamaha qui sont alors le 350 RDLC et le 500 SR Yamaha. Une des deux sent le Grand prix puisque c'est une 350 TZ à peine civilisée et l'autre le Gromono façon Goldstar ou Manx (presque)  avec des performances bien moindres mais ce n'était plus vraiment ma priorité absolue.

pub

Pub allemande de l'époque mais c'est quasi la même que ma première (1980).


Bref c'est le Gromono qui l'emporte. Le modéle 80 avait des roues à Baton de XS et un simple disque avant (Et un moulin de seulement 33CV). je la garderai jusquen 1983 époque ou ma femme n'ayant que le permis 400cc nous obligent à changer de machine: Donc c'est l'achat du 400GSX-EZ Suzuki.

 

N°3: SUZUKI 400 GSX EZ


gsx gsx2

La moto familiale, un petit look Katana pas vilain et une machine sympatique au quotidien. Beaucoup de point commun avec mon vieux XS puisque c'est un Twin 8 soupapes de 45 CV. Elle servira à tout: vacances, loisirs, travail. En 1985 je rachéte une épave identique avec un moteur de 15000 Km (la mienne en avait 55000).

Avec un copain branché ducati on prépare le moteur le plus frais pour faire de la course de côtes.

Coté partie cycle

 

Quelques photos au cours de la prépa. au moment de refaire les moules des flancs en polyester
(on remarque que la mode "Culs carrés" des GSXR avait marquée). La couleur bleu et blanc c'est cool !!
 
1          2

3

Je n'ai pas gardé une seule photo de cette machine terminée (dommage !!)

N°4: SR500 de YAMAHA (2eme)

En septembre 1999 et aprés avoir été papa (on arrête la moto généralement dans ce cas) je reviens à la moto avec un SR acheté 15.000 Frs (à peu prés 2000€) et qui à seulement 15.000 Kms !!!
Ce modéle est celui développé pour le marché Allemand (petit carbu à dépression et seulement 24 CV).
Le frein à tambour double came est suffisant dans cette configuration mais avec précaution et des réglages soignés.

En 2001 à 56.000 Km je le re-conditionne (réalésage, piston neuf, polissage de nombreuses piéces alu). Petite anectode à cette occasion il traine démonté dans le garage de la consession d'un copain et un jour un gars rentre et dit "Je le veut" ce à quoi Pierre le patron me connaissant lui répond "Pas question il ne la vendra jamais !" (la suite est plus bas).

Voici le résultat de la remise à (mieux que neuf) en quelques photos:


tq1       tq2

Le feu arrière n'est pas d'origine mais provient de pièces adaptable pour Anglaises.


 
arriere      guidon

Tout est poli c'est beau non ?
   
carter         roue


En mai 2002 et pour quelle raison ? (Je me le demande encore)  je la met en dépot vente ou il traine bien 6 mois sans nouvelles, et, un jour le même gars que l'année précédente rentre et l'achète (comme quoi ils ont de la suite dans les idés des fois, certains). Plus tard il m'apprendra qu'il à eu un accident en Espagne et que le cadre est mort (triste destin pour cette machine !).

J'hésite pendant plusieurs mois pour trouver la remplacante d'autant que la moto m'est un peu sorti de la tête et un jour par hasard j'essaye un TRX.

J'en achète un en aout de la même année sur les "bons conseils" de David mon mécano préféré car visiblement l'envie d'ouvrir un peu était revenue.

N'empêche le Gromono c'était vraiment Cool et ça limitait le risque de se faire Enchrister par notre société moralisatrice.


N°5: YAMAHA TRX 850 (le retour au chapitre d'avant)

Et son beau moteur
moteur

http://www.trx850.fr

La voila donc la moto qui sera la premiére vraie sportive de ma vie de motard (j'ai attendu 24 ans quand même).

 

Je ne la connaissais même pas elle faisait partie de ces motos qui n'ont pas eues le succés mérité parce quelles étaient trop ceci ou trop cela et un peu copiée sur la Ducati 900 SS (c'est pas faux) et un désign pas vraiment au top lors de leur sortie (mais quelle gueule quand même). Donc mon mécano me conseille et ...bon OK je l'achéte et je ne le regrette pas.

Ses qualités:

Ses seuls vrais défauts:

minitrx
Un modéle 96

Voici la mienne en 2005 quasi d'origine sauf les clignos rikiki.

 

Coté

 

Peut être le plus bel angle de vue pour démontrer la finesse de cette moto qui approche le litre.

Arrière

Aprés l'achat du VFR je l'ai vendue à un membre du TDM club. C'est pour faire de la piste et voila ce quelle est devenue (sacré BLEUENN !!!!)

 

pistarde

 


 

N°6: SUZUKI 400 DRZ SM

Mon premier (et peut-être dernier) Super Motard.

J'explique: une de mes meilleures amie posséde un magasin moto et un jour elle me demande de lui préter le TRX pour le Week-End, et, de prendre une des motos du magasin pour me déplacer. J'opte sans conviction pour un Béta 350 SM et Boum.... C'est la révélation. Léger maniable un vrai cyclo avec des Watts (pas trop c'est le moteur du DR 350 à air). Bref je craque quelques mois aprés pour un 400 DRZ SM qui avait 500Kms au compteur et je l'ai gardé 1 an.

Les raisons pour lesquelles je l'ai vendue:


136 Kg 40 CV y a de quoi faire (pi elle est ben jolie, non ?).

DRZ


Peut être un Katoche 610 un jour ??
 

N°7: Honda 750 VFR RC36 III

Hé oui aprés plus de trente ans de moto je passe au 4 cylindres, je n'avait jamais envisagé de prendre une de ces moto électrique et sans couple.

Grosse erreur de ma part, d'abord cette moto m'avait toujours intrigué de par les éloges qui lui était faite par les motards de tous horizons, et, ensuite il y avait l'occasion que j'avais eue il y a quelques années de l'essayer. Bref par hasard un ami me dit que son beau père vend la sienne et ...j'ai déjà un TRX dans le garage alors pourquoi ?..
Bon j'ai deux heures à perdre et je vais la voir. Bon acceuil du propriétaire (on à le même age), on s'échangent nos motos (l'esprit motard) et puis l'essai est concluant, donc OK pour le prix et l'état général est tellement hors de propos donc: c'est parfait.

Je l'achète et puis je me rend compte que ça freine pas vraiment pour une machine de 230Kg.
Est ce l'habitude du TRX ? Ben NON ça freine pas !

Comme pour le TRX je monte des durite AVIA à l'avant ainsi qu'un démontage complet des étriers et remplacement de tous les joints de pistons et des cache-poussière, une bonne purge (comme pour bébé), des plaquette en "Frétal mité" et voila un VFR qui freine.

Je dois dire que c'est assez déconcertant quand on à eu que des monos ou des Bicylindes de pouvoir ouvrir en grand en sortie de virage alors que c'était limite avec le TRX (le pneu qui décroche à cause du couple). Bien sur y'en a du couple et surement un peu plus que sur un 4 en ligne mais assez haut pour pas surprendre (par contre y'a des Watts).

De face

  a oui c'est vrai y a le pot Thunder aussi c'est cool en ville on roule sur un filet de gaz et tout le monde pense entendre une Ferrari V12.
Du coup, ou parce que les Ferrari ne sont pas appréciées par nos amis les Bleus j'ai adapté un atténuateur de bruit.
On vit vraiment dans un pays formidable mais la démocratie se paye à coup d'interdits.

Le petit "OVNI" (80 RT) de Suzuki

Machine qui à inspiré à Elvis Presley la chanson: "L'ovni tenteur, l'ovni troue". Cherchez l'erreur !

mini
 

J'ai cette machine rare mais pas par hasard car elle a une histoire ... de famille.

Je l'ai utilisée en 1983 parce que ma femme était tombée avec mon 400 GSX-EZ et le patron du magasin Suzuki (MOTO64 à Anglet) m'a prêté cette machine pour me dépanner (un bras oscillant = 2 mois de délais). Mon père âgé de 60 ans à l'époque  a décidé d'acheter cette machine de démo qui venait de terminer son rodage pour ses déplacements quotidiens et je l'ai récupérée 23 ans après avec 10.000 Km au compteur lorsque mon père à fait une chute idiote à 83 ans et qu'il s'est (ou que je l'ai) décidé à me la vendre.

J'ai fait quelques kilomètres avec pour vite me rendre compte qu'elle n'avançait pas alors j'ai démonté tout le haut moteur (Faut pas me faire ch....des fois).

Etat des lieux: moteur calaminé jusqu'a la gu... et segments collés dans leurs gorges. Surprise: la pompe à huile est encore sur le réglage rodage d'origine ce qui explique la calamine. La boite à clapets est coulée avec le cylindre (technique Suzuki !!) et les clapets peuvent surement être améliorés pour le remplissage en bas. Bon ce n'est pas mon objectif d'en faire une bête de course "soyons sobre".

Bref on remet tout ça d'aplomb avec dans l'ordre:

  Résultat la bête devient une "bombe" qui se fait taper par le 1er 50cc débridé venu, Grrrrr mais je m'en fout c'est "MY OVNI".

Aprés on supprime les autocollants divers, on passe au polissage des fourreaux de fourche, on change les pneus introuvables ou presque par des pneus de "Booster" et on remplace le pignon de sortie de boite de 15 par un 16 dents pour ne pas trop fatiguer la machine, et, voila le travail.

 

Nettoyage, déglaçage  et décalaminage et vue sur la boiboite à clapets made Suzuki.

 

culasse piston       cylindre

J'ai eu deux soucis répétitifs de bobine d'allumage: le premièr alors que je venais de récupérer la machine donc au bout de 23ans (bobine d'occasion qui à fais 1 mois à peine). Voici la référence Suzuki de cette pièce pour info: 32140.461.40.000. car j'ai cherché cette piéce pendant plus d'un an et depuis le 6 décembre 2010 elle tourne à nouveau comme un avion.


Moto rare car peu vendue en France (400 d'aprés les différents forums) ou la cylindrée avait été créée pour aider la Nationalissime  marque Peugeot et l'innovant permis 80cc typiquement "franchouillard" et donc désuet à souhait. L'Ovni est une descendante du (ou de la) "Vanvan" plus connu(e) et surtout plus populaire avec son look YéYé et BabaCool. Dans le même lot il y avait le Chappy Yamaha (2T) et le CY Honda (4T). Son moteur est un dérivé du 80/125 ER/TS/TSA si cher à nos années lycée. Dans l'état de la mienne elles sont rares et doivent donc être conservées très précieusement.

La mienne qui ne sent pas le neuf non !. C'est juste quelle est comme neuve 28 ans aprés !

ovni

ovni

Elle à fait une petite partie (remarquée) de la balade des restos du coeur 2011 quand même !

Quelques liens utiles:

http://suzukiovni.centerblog.net/

http://www.rv90.org/

Mobylette AV88

L'imbattable coté pratique de cette petite machine avec ses millions de ventes est impressionant.
Combien de modèles fabriqués ?? Allez savoir mais bon ...


AV88 D'origine


La mienne le jour ou je l'ai récupérée (y a du boulot)

 

AV88 1  AV88 2

 
AV88 3

 

Haaa !  Si j'avais des photos de celle avec laquelle je roulais en 75 vous pleureriez: Ses demis bracelets, son gros pneu arrière, sa selle monoplace cubique et son frein arrière "au pied". Octobre 2011 las de ne pas pouvoir faire la CG, et, pour libérer un peu de place au garage, je la vend à un gentil monsieur qui l'achète pour en faire cadeau à son papa (c'est mignon) après un petit lifting. Elle partira donc rejoindre ses copines "Bleues" expatriées en Tunisie. Là bas au soleil ou bien sur la plaque n'est pas obligatoire.

 


N° 8: Moto Guzzi V7 II "Special" noire et orange (comme la S3 d'époque).

 

Oui je sais après le VFR (en fait pendant le VFR) cette moto semble incongru mais non !

Une petite gamelle à 10 à l'heure avec le VFR et on commence à réfléchir et puis rouler en "GUZ"  c'est nouveau donc intéressant.

A ce jour 18 Juin 2016 et ayant récupéré la bestiole sous la pluie, difficile de se faire une idée donc je commenterait au fur et à mesure.

guzzi-v7-2.jpg

 

guzzi-v7-1.jpg

 

Essai personnel et donnée technique sur ma V7 II