Moteur Hydraulique: 5 cyl. en étoile


(Maj: 06/12/2014)


Comme je l'ai dit j'ai travaillé pendant 5 ans dans l'industrie de la construction navale et j'ai donc vu et démonté pas mal de moteurs dont des moteurs hydraulique aussi.

Celui-ci est refait de mémoire et "POCLAIN" est resté dans mon souvenir comme une marque. Ces moteurs entrainaient les treuils des chalutiers et étaient donc bourrés de couple.


Voici la vue du moteur assemblée avec la possibilité de deux arbres de transmission (certains n'en avait qu'un).

Les deux entrées/sorties (à quatre trous + emplacements des joints toriques sont visibles).

moteur

Le vilebrequin est un gros excentrique de 300mm de diamètre sur lequel "glissent" les bielles raccordées aux pistons par des rotules.

vilo

Un cercle en acier retient les bielles contre le vilebrequin car dans le cycle  il n'y a pas d'aspiration mais seulement deux temps comme dans une machine à vapeur.

embiellage

Une vue en coupe du carter moteur simplifiera la compréhension du système de distribution rotative des flux. Pour simplifier deux distributeurs rotatifs alimentés par leurs faces externes via un conduit, permettent de distribuer et d'évacuer l'huile sous pression. Le premier alimente les cylindres dans leurs phases descendantes et le second évacue l'huile dans leurs phases montantes et ceci l'un aprés l'autre ce qui assure donc un couple constant. En inversant l'arrivée d'huile on inverse donc le sens de rotation. Les légeres fuites du aux jeu obligatoires des distributeurs permet au centre du moteur de se remplir d'huile. Ayant un volume constant il reste rempli au bout d'une période d'utilisation et ceci compense donc les différentes pressions dans les deux sens (entre les deux carters latéraux).

En coupe


Et voilà c'est fini !

ça cogite